REMMOA

Archives

Au rythme de la nature_Blog

Comme pour de nombreuses cultures, l’observation fine de la nature et de ses rythmes est la base du calendrier kanak. Les anciens ont cette connaissance et l’utilisent pour l’agriculture, la pêche, ou prévoir le temps. Et les jeunes?

Les oiseaux marins sont considérés comme des alliés par les pêcheurs. Pour un œil exercé, des fous ou des frégates survolant le bateau indiqueront la présence de poissons différents sous la surface. C’est que les oiseaux eux-mêmes chassent en association avec les prédateurs aquatiques (thons, mahi-mahi, mammifères marins) qui rassemblent en bancs serrés et affolent les petits poissons dont tous se nourrissent. L’activité aérienne, facilement repérable, renseigne donc sur la ressource de… Lire la Suite

Parmi les 15 observateurs de l’équipe, certains ont déjà participé aux épisodes précédents dans les autres régions d’outre-mer, alors que d’autres, issus d’ONG locales comme Waia (alias Henri) Luepak, sont formés sur place. Rencontré en juillet dernier à Lifou avec Waco me Wela, il se préparait à cette expérience avec curiosité et de grandes attentes.