REMMOA

Archives

En partenariat avec Waco me Wela_Blog

L’association Waco me Wela « l’oiseau et la baleine » a pour vocation de « Connaître, protéger et valoriser la biodiversité terrestre et marine » sur l’ile de Lifou aux îles Loyauté. Deux bénévoles de l’association (Waia et Bassen) ont été observateurs sur la campagne. Son coordinateur, Olivier Hebert, nous parle des observations des mammifères marins faites par son association et de l’importance d’un programme comme REMMOA.

Les oiseaux marins sont considérés comme des alliés par les pêcheurs. Pour un œil exercé, des fous ou des frégates survolant le bateau indiqueront la présence de poissons différents sous la surface. C’est que les oiseaux eux-mêmes chassent en association avec les prédateurs aquatiques (thons, mahi-mahi, mammifères marins) qui rassemblent en bancs serrés et affolent les petits poissons dont tous se nourrissent. L’activité aérienne, facilement repérable, renseigne donc sur la ressource de… Lire la Suite

Il n’y a pas qu’en outre-mer tropical que la mégafaune marine est observée du ciel… Durant l’hiver 2011-2012 puis l’été 2012, la campagne de Suivi Aérien de la Mégafaune Marine (SAMM) portée par l’Agence des aires marines protégées a permis un premier recensement des mammifères et oiseaux marins, raies, requins ou tortues des eaux métropolitaines par observation aérienne. Après un long travail de traitement et d’analyse des données, les scientifiques de l’observatoire… Lire la Suite

Walpole ©Agence des aires marines protégées/observatoire Pelagis – REMMOA 2014

Vaisseau fantôme. Porte-avion de 2 km de long ancré au milieu de nulle part. Iceberg karstique de corail fossile soulevé au quaternaire par le bombement de la plaque australienne qui rechigne encore à plonger sous l’archipel du Vanuatu, Walpole est un endroit mythique. Des sépultures et objets attestent d’une occupation dès le début du 8e siècle avant notre ère, mais l’île avait déjà été désertée lors de sa redécouverte en 1794 par… Lire la Suite

REMMOA en début de campagne, c’est surtout de la formation : pendant 10 jours à Nouméa, 13 observateurs dont 8 nouveaux se sont préparés pour recenser au mieux la mégafaune. Liste des espèces ou groupes d’espèces potentiellement présents dans la zone, types de bateaux qui seront rencontrés, protocole d’observation, saisie des données et sécurité en vol : les anciens reprennent leurs marques. Les novices eux, ont une grande quantité d’information à mémoriser et… Lire la Suite

La Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna accueillent pour trois mois la campagne REMMOA à partir d’octobre 2014. Une quinzaine d’observateurs s’apprête à survoler en avion cet espace marin d’un million de km² pour tenter d’en savoir plus sur la grande faune marine. Une aventure scientifique mais aussi humaine.