REMMOA

Archives

Dauphins à long bec, dugongs, globicéphales… Si REMMOA montre en détail l’importante biodiversité de la grande faune marine de Nouvelle-Calédonie, cette richesse et la présence dans le lagon d’espèces emblématiques comme les baleines à bosse sont déjà à la base d’activités économiques liées au tourisme. Gilles Garnier, skipper professionnel, est président de l’Association Calédonie Charter, constituée d’une flotte de 11 catamarans et de deux bateaux à moteur. Activité commerciale intimement liée à… Lire la Suite

Clouée au sol par le vent aujourd’hui encore (jeudi 27 novembre), l’équipe s’est totalement investie dans les interventions auprès des scolaires. NC 1ere en a profité pour suivre les observateurs. Le matin, tandis que Morgane, Renato, Olivier et Sophie présentaient la campagne et les espèces étudiées aux élèves de CP et CE de l’école Eloi Franc (Anse Vata), Olivier, Auriane, Augustin, Paul et Noël recevaient la classe de CM2 de Valérie Dubreuil… Lire la Suite

Après l’intervention des observateurs et l’après-midi jeux éducatifs des deux semaines précédentes, la visite d’un des avions de la campagne était le dernier volet du partenariat avec la classe de CM2 de Valérie Dubreuil, à l’école Mauricette Devambez de Rivière Salée. Plus complexe à mettre en œuvre, c’était aussi la plus attendue par les élèves. Ce jeudi 27 novembre, grâce aux autorisations de la CCI et au vent qui a continué de… Lire la Suite

Le volet pédagogique associé au programme REMMOA se met en place depuis début novembre, notamment à l’école Mauricette Devambez de Rivière Salée, à Nouméa. Grâce à la venue des observateurs le 7 novembre, les élèves de la classe de Valérie Dubreuil sont normalement incollables sur les grands animaux qui vivent au large de la Nouvelle-Calédonie et sur la façon dont l’équipe REMMOA les observe et les compte. Mais une semaine après, se… Lire la Suite

Toujours du vent. Beaucoup trop de vent. Si les organisateurs de la coupe du monde de windsurf, mi- novembre sur l’anse Vata, rêveraient de conditions pareilles, le vent est le principal ennemi de l’équipe REMMOA. Dès 4 beauforts, les nombreux moutons rendent l’observation impossible.

REMMOA en début de campagne, c’est surtout de la formation : pendant 10 jours à Nouméa, 13 observateurs dont 8 nouveaux se sont préparés pour recenser au mieux la mégafaune. Liste des espèces ou groupes d’espèces potentiellement présents dans la zone, types de bateaux qui seront rencontrés, protocole d’observation, saisie des données et sécurité en vol : les anciens reprennent leurs marques. Les novices eux, ont une grande quantité d’information à mémoriser et… Lire la Suite

La Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna accueillent pour trois mois la campagne REMMOA à partir d’octobre 2014. Une quinzaine d’observateurs s’apprête à survoler en avion cet espace marin d’un million de km² pour tenter d’en savoir plus sur la grande faune marine. Une aventure scientifique mais aussi humaine.