REMMOA

Archives

REMMOA c’est aussi partager, transmettre et échanger des connaissances sur la faune locale avec les enfants et le grand public. Lorsque la météo empêche les observateurs de voler, le temps disponible est consacré à ces moments de rencontre entre l’équipe et les scolaires ou les habitants des villes servant de bases aux avions. Depuis le début de la campagne, plusieurs réunions de présentation grand public ont ainsi été organisées et 34 classes,… Lire la Suite

WF 1ere suit avec intérêt chaque aspect de la campagne REMMOA. Après les reportages sur l’atterrissage de l’équipe, les interventions en classe et les premiers vols, les caméras du JT ont suivi les enfants lors de leur visite des avions, sur le tarmac de l’aéroport de Hihifo. Le vent compromettant encore les vols ces trois derniers jours, les observateurs ont pu prolonger en situation quasi-réelle les échanges commencés en classe dès leur… Lire la Suite

*REMMOA en terre Drehu (5-13 novembre 2014) Par Sophie Laran Début Novembre, la météo a offert de belles fenêtres vers l’est et le nord de la zone d’étude, permettant l’installation pour une semaine d’une équipe sur Lifou. Au programme, vols et observations, bien sûr, mais également rencontres, coutume, réunion publique et plusieurs interventions pédagogiques dans les écoles. Sophie raconte cette immersion en pays Drehu (à prononcer Djehu). Jeudi 6 novembre. De 9h15… Lire la Suite

Si les vols étaient encore compromis ces derniers jours par une météo peu clémente, les activités de l’équipe REMMOA sur Wallis restent un sujet d’actualité pour la télévision locale WF 1e. Depuis une semaine en effet, l’équipe sillonne l’île à la rencontre des scolaires, proposant des interventions dans les collèges et les écoles. C’est l’occasion d’expliquer le travail d’observateur, de faire découvrir les animaux du large et de sensibiliser les enfants à… Lire la Suite

La première équipe REMMOA est bien arrivée à Wallis, sous l’œil des caméras de la télévision publique locale, Wallis et Futuna 1ere. A peine posé le pied, ils sont déjà dans le JT : Bonne installation et bons vols à eux !

Acteurs et gestionnaires du milieu marin ont des attentes importantes envers une campagne comme REMMOA : elle enrichit les connaissances sur la biodiversité marine d’un territoire pour ou dans lequel ils travaillent, et dont ils ont, chacun à sa manière, la charge. Publics, les résultats seront à la disposition des institutions de Nouvelle-Calédonie et de Wallis et Futuna pour affiner leurs actions de suivi et de protection de l’environnement et des ressources marines…. Lire la Suite

Depuis début novembre, le volet pédagogique associé au programme REMMOA se met en place. Mercredi 5, une équipe est intervenue au lycée Jules Garnier et vendredi 7, profitant de conditions météo défavorables à l’observation, c’est l’école Mauricette Devambez, à Rivière Salée, qui a reçu quatre des quinze observateurs : Devis, Olivier, Aurélie et Cécile. Consultation du blog, explication de l’intervention… Valérie, l’institutrice, avait bien préparé ses troupes, déjà sensibilisées à la protection de… Lire la Suite

On parle de nous aujourd’hui dans « Les Nouvelles Calédoniennes« ! Mais pas de confusion : la campagne n’est pas un outil de surveillance de la pêche illégale, comme on peut l’entendre parfois. C’est une mission scientifique d’acquisition de connaissances sur les espaces maritimes de Nouvelle-Calédonie et de Wallis&Futuna et les espèces qui les peuplent. http://www.lnc.nc/article/pays/ils-scrutent-la-vie-en-mer

Ce n’est pas parce que les raies sont gracieuses, les requins mystérieux et les baleines majestueuses que REMMOA s’intéresse à ces animaux, mais parce qu’ils sont de fabuleux témoins de la qualité des écosystèmes marins. Une meilleure connaissance de ces espèces apporte un grand nombre d’informations sur l’ensemble de l’océan. Et quand les grands prédateurs vont bien, la mer aussi !

Parmi les 15 observateurs de l’équipe, certains ont déjà participé aux épisodes précédents dans les autres régions d’outre-mer, alors que d’autres, issus d’ONG locales comme Waia (alias Henri) Luepak, sont formés sur place. Rencontré en juillet dernier à Lifou avec Waco me Wela, il se préparait à cette expérience avec curiosité et de grandes attentes.

Toujours du vent. Beaucoup trop de vent. Si les organisateurs de la coupe du monde de windsurf, mi- novembre sur l’anse Vata, rêveraient de conditions pareilles, le vent est le principal ennemi de l’équipe REMMOA. Dès 4 beauforts, les nombreux moutons rendent l’observation impossible.