REMMOA

Archives

Lancé ces dernières années par un des chefs de tribu de Lifou, un projet de réserve naturelle coutumière vise à protéger les ressources marines et terrestres. Partenaire de la campagne REMMOA en Nouvelle-Calédonie, l’association Waco me Wela accompagne ce projet de réserve en concertation avec les habitants. Objectifs à terme : préserver les ressources, mettre en place un écotourisme et sensibiliser les jeunes à la sauvegarde de leur patrimoine naturel.

Au rythme de la nature_Blog

Comme pour de nombreuses cultures, l’observation fine de la nature et de ses rythmes est la base du calendrier kanak. Les anciens ont cette connaissance et l’utilisent pour l’agriculture, la pêche, ou prévoir le temps. Et les jeunes?

Laurent Marie_Blog

REMMOA mène des actions de sensibilisation auprès des établissements scolaires, notamment à Nouméa. Avec l’école Mauricette Devambez, dans le quartier de Rivière Salée, la rencontre a pu se faire grâce à Laurent Marie, apnéiste brestois : durant toute l’année 2014, la classe de CM2 de Valérie Dubreuil avait suivi et travaillé sur son expédition en Antarctique. L’apnée autour du continent glacé permet de ramener des images uniques. Emerveillé par la beauté qu’il… Lire la Suite

En partenariat avec Waco me Wela_Blog

L’association Waco me Wela « l’oiseau et la baleine » a pour vocation de « Connaître, protéger et valoriser la biodiversité terrestre et marine » sur l’ile de Lifou aux îles Loyauté. Deux bénévoles de l’association (Waia et Bassen) ont été observateurs sur la campagne. Son coordinateur, Olivier Hebert, nous parle des observations des mammifères marins faites par son association et de l’importance d’un programme comme REMMOA.

Mercredi 10 décembre à 18h30, à l’occasion d’une conférence dans le cadre de l’atelier scientifique du sanctuaire Agoa, Pierre et Vincent vont présenter les résultats et perspectives du programme REMMOA. Plus d’informations sur la page Facebook de l’association Mon école ma baleine.

*REMMOA en terre Drehu (5-13 novembre 2014) Par Sophie Laran Début Novembre, la météo a offert de belles fenêtres vers l’est et le nord de la zone d’étude, permettant l’installation pour une semaine d’une équipe sur Lifou. Au programme, vols et observations, bien sûr, mais également rencontres, coutume, interventions pédagogiques dans les écoles et réunion publique d’information sur la campagne en cours. Sophie raconte cette immersion en pays Drehu (à prononcer Djehu)…. Lire la Suite

*REMMOA en terre Drehu (5-13 novembre 2014) Par Sophie Laran Début Novembre, la météo a offert de belles fenêtres vers l’est et le nord de la zone d’étude, permettant l’installation pour une semaine d’une équipe sur Lifou. Au programme, vols et observations, bien sûr, mais également rencontres, coutume, réunion publique et plusieurs interventions pédagogiques dans les écoles. Sophie raconte cette immersion en pays Drehu (à prononcer Djehu). Jeudi 6 novembre. De 9h15… Lire la Suite

*Remmoa en terre Drehu ( 5-13 Novembre 2014) Par Sophie Laran Début Novembre, la météo a offert de belles fenêtres vers l’est et le nord de la zone d’étude, permettant l’installation pour une semaine d’une équipe sur Lifou. Au programme, vols et observations, bien sûr, mais également interventions pédagogiques dans les écoles, réunion publique d’information sur la campagne en cours et, pour les premiers jours, rencontres et coutume. Sophie raconte cette immersion… Lire la Suite

Acteurs et gestionnaires du milieu marin ont des attentes importantes envers une campagne comme REMMOA : elle enrichit les connaissances sur la biodiversité marine d’un territoire pour ou dans lequel ils travaillent, et dont ils ont, chacun à sa manière, la charge. Publics, les résultats seront à la disposition des institutions de Nouvelle-Calédonie et de Wallis et Futuna pour affiner leurs actions de suivi et de protection de l’environnement et des ressources marines…. Lire la Suite

Parmi les 15 observateurs de l’équipe, certains ont déjà participé aux épisodes précédents dans les autres régions d’outre-mer, alors que d’autres, issus d’ONG locales comme Waia (alias Henri) Luepak, sont formés sur place. Rencontré en juillet dernier à Lifou avec Waco me Wela, il se préparait à cette expérience avec curiosité et de grandes attentes.